La voie de l\'excellence / Français Second Cycle

La voie de l\'excellence / Français Second Cycle

Importance des parties de la Dissertation

BEN MOUSTAPHA DIEDHIOU

PROFESSEUR DE Français des Lycées

benmoustaphadiedhiou@yahoo.fr

CONNAITRE L’IMPORTANCE DES DIFFERENTES PARTIES DE LA DISSERTATION

ACTIVITES  OBJECTIFS

 

IMPORTANCE

 

 

 

- Bâtir une INTRODUCTION

- Que doit savoir l’élève ?

 

D’une façon générale l’Introduction sert à présenter le sujet et la méthode qui sera suivie dans le cours du devoir. Cette partie est très importante car elle permet au lecteur de la copie de vérifier que l’élève a bien compris le problème posé et qu’il est engagé dans une direction intéressante et fertile.

Elle détermine donc le bon fonctionnement de la réflexion, de l’argumentation et de l’analyse, en produisant une impression favorable sur le lecteur : en captant son attention et  en piquant sa curiosité.

 

 

- Bâtir une CONCLUSION

- Que doit savoir l’élève ?

La conclusion représente la dernière étape du travail. Elle doit donc laisser le lecteur sur une impression favorable : en montrant la dynamique  du raisonnement, en affirmant un jugement personnel. Pour ce faire, elle résume les preuves principales pour emporter la conviction du lecteur.

 

 

- Bâtir un DEVELOPPEMENT

- Que doit savoir l’élève ?

- Savoir argumenter

- Illustrer judicieusement l’argumentation ;

- Citer pour convaincre et séduire

- Savoir commenter les exemples ;

 

Le développement est une partie essentielle de la dissertation. Il s’agit à ce niveau de fonder une analyse par des preuves, des arguments et des illustrations organisées en un ensemble cohérent. Le fil conducteur de ce travail est de fournir une réponse claire à la question posée. C’est pourquoi, il est nécessaire de classer les arguments de façon à faire progresser l’argumentation (du plus simple au plus complexe, de l’idée la plus courante à la plus originale, etc.).

NB : L’enchaînement entre les paragraphes, et entre les grandes parties est souligné par l’emploi de termes d’articulation qui indiquent les rapports logiques entre les idées. Les idées développées dans la dissertation s’appuient sur des exemples qui servent à : illustrer et concrétiser une idée ; illustrer et renforcer un jugement de valeur ; illustrer un argument dans un paragraphe argumentatif.

 

SAVOIR FAIRE UNE INTRODUCTION DE DISSERTATION

COMPETENCES

PROCEDURE

 

Que doit faire l’élève ?

 

-  Savoir Amener le Sujet

- Se poser la question : « De quoi parle-t-on ? »

 

- La réponse obtenue doit être intégrée dans un contexte (de débat) qui nous rapproche du sujet. Donc, on commence par situer le sujet en le rapprochant de l’objet d’étude auquel il correspond ou à la thématique qu’il met en place : la référence à un auteur ou à un mouvement culturel, à un genre littéraire ou à un registre, constituent de possibles entrées en matières.

 

- Savoir Poser le Problème

- Se poser la question : « Qu’est-ce qu’on en dit ? »

 

- La réponse obtenue permet d’exposer la problématique du sujet en s’appuyant sur les termes de la citation ou les expressions-clés du jugement qu’il s’agit d’éclairer.

 

- Savoir Annoncer le Plan

- Se poser la question : « Quel travail on me demande de faire ? »

 

- La réponse à cette question permet de dégager les idées directrices de chacune des parties. L’annonce du plan peut se faire sous forme de questions ou d’affirmations nuancées.

 

SAVOIR FAIRE UNE CONCLUSION DE DISSERTATION

COMPETENCES

PROCEDURE

Que doit faire l’élève ?

- Savoir dresser le bilan

- S’appuyer sur le Plan. Ce plan doit être enrichi par des arguments complémentaires.

Rappeler brièvement les conclusions des parties principales. Eviter de rappeler toutes les étapes du développement, de proposer un bilan imprécis, de se contredire par rapport à l’Introduction, au Développement, de se montrer incohérent dans la progression de la question posée à la réponse apportée.

- Savoir prendre position

- S’appuyer sur l’Introduction au niveau de la phase Tourner le sujet en interrogation

Signaler clairement la réponse apportée à la question posée dans l’Introduction et justifiée au fil du développement. Eviter de porter un jugement catégorique, sans fondement ni justification ; de clore la réflexion par des considérations générales et impersonnelles ; de poursuivre l’analyse, en introduisant des éléments nouveaux.

 

 

- Savoir élargir le débat

- S’appuyer sur l’Introduction (Amener le Sujet)

Ouvrir des perspectives vers des problèmes plus généraux ou connexes en évoquant un changement de contexte, en citant un auteur ou un critique, en proposant une formule choc ou en ouvrant sur une question plus générale. On propose une nouvelle orientation à la réflexion. Eviter de poser les questions de l’Introduction, ce qui montrerait l’absence de dynamique ; d’ouvrir une perspective floue ou sans rapport avec le sujet ; d’employer des formules passe-partout (« On peut se demander ce que deviendra …………. (le thème) dans les époques futures. »

NB : L’élève doit écrire avec élégance et clarté. Il ne doit pas oublier de lire et de relire sa copie avant de la rendre.



11/11/2010

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 25 autres membres