La voie de l\'excellence / Français Second Cycle

La voie de l\'excellence / Français Second Cycle

Discours prononcés à l'Inauguration de la Bibliothèque du Lycée de Bambey

 

Honorables Hôtes de l’Association le Voyage de l’amitié,

C’est pour nous un immense plaisir et un honneur de vous recevoir dans notre établissement. Par ma voix, l’ensemble de la communauté éducative du Lycée de Bambey, Administration, Surveillants, Professeurs et Elèves confondus, vous transmet ses chaleureuses salutations et vous dit soyez les bienvenus. 

Vous ne pouvez mesurer toute la joie et la satisfaction profonde que nous procure ce don d’une valeur inestimable.  En nous  octroyant cette bibliothèque et en assurant la formation du personnel de gestion, vous nous donnez certes le savoir et le savoir-faire, mais surtout, vous nous installez avec assurance sur la voie de l’excellence.

Madame l’Ambassadrice Fama Diagne Sène,

Votre dévouement pour la cause scolaire n’est plus à démontrer. Vous avez très tôt compris que, dans l’éducation au Sénégal, le flambeau de l’excellence est en voie d’extinction et vous avez décidé de vous battre pour éviter cette catastrophe.

Aujourd’hui, en concrétisant la promesse faite lors de la journée de l’écrivain sénégalais, vous venez une fois de plus confirmer tout le bien que nous pensons de vous et en même temps poser une nouvelle pierre à la construction du label d’excellence, voie dans laquelle vous vous êtes engagé depuis très longtemps.

Il est vrai, Madame l’Ambassadrice culturelle Fama Diagne Sène, nous ne pourrons jamais vous remercier assez, vous et les membres de l’Association le Voyage de l’amitié, mais laisser nous vous assurer qu’au lendemain de la publication de l’ensemble des résultats du Bac 2010, vous aurez des raisons d’être fiers d’avoir misé sur nous. Nous vous promettons de très bons résultats au Bac et surtout beaucoup de mentions. Nous prenons ici l’engagement ferme.

Mesdames et Messieurs, Chers partenaires Suisses et Madame l’ambassadrice,

Par cet acte de très grande générosité, qui s’appuie sur les valeurs de partage, d'échange de connaissances et de transmission de compétences, dictées par l’amitié, la fraternité et la solidarité pour l’éradication de l’analphabétisme, vous participez grandement au renforcement de la qualité dans les apprentissages. Pour l’ensemble de vos actions en direction de l’école Sénégalaise, nous vous disons donc merci du fond du cœur.

Tels sont les mots que tenais à prononcer devant vous et à vous tous qui m’avez prêté une oreille attentive, je vous dis, merci.

                      M. DIEDHIOU

Professeur de Français

                                                                            Lycée de Bambey

 

Monsieur le Recteur de l’Université de Bambey,

Monsieur le Proviseur,

Monsieur le Censeur,

Honorables Partenaires et Amies de l’Association “Voyage de l’Amitié“,

Chers frères et sœurs de la famille académique du Lycée de Bambey,

Aujourd’hui, nous célébrons, avec fierté, l’inauguration de la Bibliothèque de notre établissement. Cet événement est une occasion que nous vivons dans la liesse générale, conscients de l’importance pédagogique d’une Bibliothèque au sein d’un établissement et se remémorant l’action admirable menée avec courage, patience, amour et professionnalisme par Sophie et Miriam, en s’appuyant sur les conseils bienveillants de Madame Ndiaye (Fama Diagne Sène), une femme animée par un sens très élevé de l’humain et un grand dévouement pour la cause de l’école sénégalaise, une école qu’elle voudrait voir rayonner afin de favoriser l’épanouissement de tous ceux qui la fréquentent.

Mesdames et Messieurs,

Permettez-moi de m’attarder quelque peu sur la présentation de Madame Ndiaye, Fama Diagne Sène, romancière sénégalaise qui, en cette journée du 10 novembre 2009, déclarée “Journée internationale de l’écrivain africain“, avait par une brillante communication éveillé nos esprits sur « Le rôle et la place de l’écrivain africain dans nos démocraties modernes ». Elle avait illuminé la salle de conférence et certaines de ses phrases résonnent encore dans nos esprits. Elle nous a fait remarquer que l’écrivain africain est un être socialement engagé et elle nous a aujourd’hui donné la preuve.

Madame Ndiaye a su entendre les cris de détresse des élèves qui comme Madjigeen, l’héroïne de son roman Le chant des ténèbres, voyaient le lycée briser leurs ambitions. Madjigeen dit dans le roman :

« Tout ce que nous n’osions pas faire chez nous, était permis au Lycée, dans ces locaux où nous étions censés recevoir non seulement de l’instruction mais aussi, ce qui était bien plus important, une certaine éducation. Nous y perdions nos repères. A qui la faute ? (…) Chacun avait sa part de responsabilité. »

Ces mots figurent aux pages 118 et 119 d’un roman qui en compte 243. Faites la division par 2 et vous verrez que nous sommes à peu près au milieu du roman. Je reprends ceci pour simplement dire que l’éducation est au cœur des préoccupations de Madame Ndiaye et aujourd’hui en ouvrant les portes de cette Bibliothèque, je peux facilement dire sans risque d’être contredit qu’elle a gagné son “procès en éducation“ et notre école en est l’heureuse bénéficiaire.

Déjà en 1997, elle avait triomphé devant ses pairs, remportant avec brio le Grand Prix du Chef de l’Etat pour les Lettres. Aujourd’hui, avec Sophie et Miriam, vous remportez toutes les trois le Grand Prix du Lycée de Bambey pour l’Education. Et nous vous saluons avec honneur et respect car en rénovant notre Bibliothèque que vous avez enrichie avec enrichie avec les documents que vous nous avez offerts, puis modernisée avec un ordinateur doté d’un logiciel de Gestion des documents à l’utilisation duquel vous avez bien voulu former notre Bibliothécaire Monsieur Diop, vous posez chez nous des actes d’une valeur inestimable, nous installant avec assurance sur la voie de l’excellence. Merci du fond du cœur.

Vous nous avez donné les moyens de croire que nous pouvons être ce Lycée d’excellence dont rêve le pays tout entier. Soyez donc assurés de notre profonde gratitude.

Chères partenaires et amies  de l’Association Voyage de l’Amitié,

Très chères Sophie, Miriam et Fama Diagne Sène,

Par cet acte de très grande générosité, qui s’appuie sur les valeurs de partage, d'échange de connaissances et de transmission de compétences, dictées par l’amitié, la fraternité et la solidarité pour l’éradication de l’analphabétisme, vous participez grandement au renforcement de la qualité dans les apprentissages.

Au Lycée de Bambey, vous avez donné une Bibliothèque digne de porter son nom et nous sommes fiers de l’appeler « Bibliothèque du Voyage de l’Amitié ».

J’ai été long, je le sais, mais il fallait que je prononce cet hommage devant vous car comme on le dit dans notre langue nationale (Wolof) :

« Ku la deffal lu bakhe, dello ko ndjukeul ».

A vous tous, merci de votre aimable attention.

                                                                               M. DIEDHIOU

                                                                      Professeur de Français

                                                                            Lycée de Bambey

 

 

Ben Moustapha Diédhiou,

Professeur de Français au

Lycée de Bambey, BP.57

benmoustaphadiedhiou@yahoo.fr



10/11/2010

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 25 autres membres